Fabio Prieto Bonilla

Créations

 

 

Affiche-léger.jpg

 

Cette pièce d'Harold Pinter, bien que créée en 1960, est encore d'une extrême actualité et nous renvoie un reflet très critique de notre société. En effet, devons-nous adhérer totalement à ce qu'on nous dit de la réalité dans laquelle nous vivons ?

 

Un espace clos. Deux tueurs à gages. L’attente. Interminable. Le doute. L’angoisse du huis clos.  Ces deux êtres, malmenés par l’inconfort de la situation, tentent de communiquer, mais ne se comprennent pas. Pas plus qu’ils ne comprennent la teneur de leur mission, dépassés par un pouvoir invisible qui semble les manipuler.
"Le Monte-Plats" d’Harold Pinter est une œuvre qui interroge, dans un univers où l'angoisse et l'humour noir se côtoient.

 

Représentation le 23 février 2016 à l'Auditorium Joseph Kosma du Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice.

 

 

Mise en scène, chorégraphie et interprétation : Fabio Prieto Bonilla, Rudolphe Pignon

Assistance texte et direction administrative : Nathalie Lemal

Diffusion : Ségolène Alunni

Photographie : Dominique Agius ( DA-FOCUS )

Ambiance sonore : Anthony Macconi

Design Monte-plats : Milena Forrero

Lumière : Xavier Joubert

Son : Yannick Deniset

 

En coproduction avec le CNRR de Nice.

 

Traduction de Eric Kahane

Agent théâtral du texte représenté : l'Arche ( www.arche-editeur.com )

 

Trailer de la pièce.

 

 


 

 

 

 

 

Nouvelle création en collaboration avec la Compagnie Téné.

 

Ce projet résulte d’une rencontre artistique entre deux chorégraphes et danseurs, Issa Aimé Ouédraogo, du Burkina Fasso, et Fabio Prieto Bonilla, d’origine colombienne, tous deux fortement imprégnés par leurs cultures respectives. Malgré la distance qui sépare leurs deux pays d’origine, ils se sont trouvés des racines historiques communes, de par la venue d’esclaves africains en Amérique amenés de force par les Européens lors de la colonisation. De cet épisode historique a émergé un nouveau folklore en Amérique du Sud, puisant en partie ses racines en Afrique.

Cette découverte musicale a enthousiasmé les deux artistes et les a conduits à créer un projet chorégraphique dans lequel ils s’inspireraient de cette identité commune, tout en faisant appel aux particularités de chacune de leurs cultures qui ont évolué différemment depuis, afin d’enrichir ce spectacle. Celui-ci se veut énergisant, vibrant, nous rappelant que nous avons chacun notre propre identité, mais que toute humanité est métissage.

 

Représentation le samedi 27 octobre à l'Auditorium Joseph Kosma au Conservatoire National  à Rayonnement Régional de Nice.

 

Chorégraphes et interprètes: Issa Aimé Ouédraogo et Fabio Prieto Bonilla

Musique: Eric Allietta, "Cando" de Francisco Zumaque.

Photo: Nicolas Freyermuth.

 

 

 Extrait représenté le 27 octobre 2012 au CNRR de Nice:

 

 


 

 

 

 

 

 

A la recherche de l'amour... pour fuir sa solitude. A tout âge, nous sommes constamment en quête du même Etre, tout en fuyant l'Autre.

Une femme, Marie, qui a déjà une longue expérience de la vie et des déchirures de l'amour, ne peut se résoudre à ne plus ressentir le souffle de la vie; elle se laisse ainsi séduire par le côté sombre, tourmenté mais sensuel de Gabriel... Elle ressort amère de cette histoire impossible, sans perspective d'avenir. Cependant, elle n'hésite pas à plonger de toutes ses forces dans une nouvelle aventure, auprès de Thomas, afin d'y trouver une stabilité sentimentale, et pourquoi pas... l'amour? Aimer et souffrir, souffrir en aimant... sentir sa vie de femme dans toute sa chair. Vivre.

 

Pièce de danse-théâtre écrite et chorégraphiée par Fabio Prieto Bonilla, incluant de la vidéo. A travers le travail de l'image, cette création met en relief la poésie qui se dégage de l'histoire, suscitant l'émotion du public.

 

Interprètes: Inga Sterner - Rudolphe Pignon - Fabio Prieto Bonilla

 

Texte: Fabio Prieto Bonilla

Adaptation du texte: Nathalie Lemal                                                                           

Musique électro-acoustique: Eric Allietta 

Réalisation vidéo: Marisol Correa Vega                                                                        

Time laps: Nicolas Freyermuth                                                                                   

Technique vidéo: Jean-Paul Woodall et Thierry Chabaud

 

 

Prix Spécial du jury au 5ème Concours de Vidéodanse de Colombie

"VIDEOMOVIMIENTO 2011"

 

Scène présentée : "La Ruptura", renommée "Atardecer"

Réalisatrice : Marisol Correa

Danseurs : Inga Sterner et Fabio Prieto Bonilla

 

 

Trailer de MOMENTO'S

 

 

Représentation de MOMENTO'S au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice le 12 avril 2012.

 

 

 


 

 

 

Texte et chorégraphie: Fabio Prieto Bonilla

Texte "le monde": Rudolphe Pignon

Musique électroacoustique: Eric Allietta

Durée: 50 minutes

 

 

Montage à partir des représentations de "Transit" à Bogota et à Cali ( Colombie ), lors du 5ème festival de danse contemporaine Caliendanza.

 

 

 

 



28/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour